Comment la foi personnelle influence l’engagement écologique et social

Communiqué de presse - Une majorité des chrétiens et chrétiennes interrogés estime que la durabilité devrait être une préoccupation plus centrale dans la foi chrétienne qu'elle ne l'est aujourd'hui.

SHARE
Titelbild-Konferenz-Website-1-1
|
22 février 2024
|

La foi personnelle des chrétiennes et des chrétiens en Suisse et en Allemagne influence leur engagement social et écologique. Une majorité estime que la durabilité devrait être une préoccupation plus centrale dans la foi chrétienne qu’elle ne l’est aujourd’hui. C’est ce que montre l’étude scientifique Ge-Na qui a examiné pour la première fois le lien entre spiritualité, justice et durabilité. Les résultats seront présentés lors de la conférence StopPauvreté le 6 avril à Bienne et feront l’objet d’une discussion avec des personnalités de la politique, de l’Église et de la société.

 

Zurich/Genève, le 16 février 2024 (db/mb/sk) – Les chrétiens devraient-ils s’engager contre la pauvreté, les inégalités ou le changement climatique ? C’est ce qu’ont voulu savoir l’association faîtière d’organisations chrétiennes de développement Interaction et sa campagne StopPauvreté, qui effectue depuis 20 ans un travail de sensibilisation pour un monde plus juste. Avec plus de 2500 participantes et participants de toute la Suisse et d’Allemagne, l’étude scientifique de l’institut de recherche empirica donne un aperçu représentatif des liens entre la foi personnelle et l’engagement contre la pauvreté et pour l’environnement.

 

La justice avant la durabilité

Une motivation fondée sur la foi chrétienne entraîne un comportement durable. Pour deux tiers d’entre eux, la durabilité devrait être une préoccupation centrale de la foi. La durabilité joue un rôle important pour plus de 40% des membres des églises. Toutefois, ils accordent globalement moins d’importance à la durabilité qu’à la justice. Pour presque toutes les personnes interrogées, s’engager pour la justice sociale découle de leur foi. Cette priorité est également perceptible dans les églises.

 

« Le résultat selon lequel la justice et la durabilité occupent une place centrale dans la foi des personnes interrogées nous a surpris par sa clarté, mais il montre à quel point ces thèmes sont importants pour les chrétiennes et chrétiens », commente Tobias Faix, directeur de l’étude.

 

Dans le cadre du 20e anniversaire de StopPauvreté, la conférence « Foi.Climat.Espérance. » aura lieu le samedi 6 avril 2024 à Bienne. Le président du Conseil national Eric Nussbaumer ouvrira la conférence. Des personnalités de l’Église et de la société commenteront les résultats de l’étude, notamment Rita Famos, présidente de l’Église évangélique réformée de Suisse (EERS), Peter Schneeberger, président de l’association faîtière Freikirchen.ch et Christine Volet, responsable des relations avec les médias et la politique de L’Armée du salut. Dans le cadre d’ateliers interactifs, les participantes et participants réfléchiront à l’importance des résultats de l’étude pour le travail quotidien dans les églises, le travail avec les jeunes et dans un contexte chrétien plus large comme la diaconie ou la coopération au développement.

 

Toutes les personnes intéressées sont cordialement invitées à la conférence StopPauvreté 2024, qui offrira une plateforme de discussion et des impulsions concrètes sur la base des résultats de l’étude.

 

Le 6 avril 2024, une plage horaire spécifique sera proposée aux médias lors de la conférence.

 

Informations et inscription : https://stoppauvrete.ch/conference/

 

Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter :

Matthieu Dobler Paganoni, directeur d’Interaction & responsable principal de la conférence StopPauvreté, tél. 076 580 21 41, matthieu.dobler@interaction-schweiz.ch

Salomé Richir-Haldemann, coordinatrice StopPauvreté, tél. 078 313 40 33, salome.richirhaldemann@stoppauvrete.ch

Stéphane Klopfenstein, directeur adjoint du Réseau évangélique suisse, tél. 076 583 70 33, s.klopfenstein@evangelique.ch

 

Télécharger le communiqué de presse en format pdf

 

Si vous l'aimez, vous pouvez le partager

Autres articles

L_agent de terrain de FH avec les eleves dans champ scolaire
L’agroécologie dans les écoles au Sud-Kivu en République Démocratique du Congo

Quel a été l’un des points forts du projet d’agroécologie au Sud-Kivu en 2...

Faim «zéro»
15 juillet 2024
Jiptha Boiragee untersucht Leprabetroffene (c RuthTowell)
Lèpre au Bangladesh: « Le gouvernement doit prendre ses responsabilités ».

Quels ont été les points forts du travail de la Mission Lèpre au Banglades...

Bonne santé et bien-être
8 juillet 2024
MSC_collection
Projet pilote au Burkina Faso: "Most Significant Change (MSC) technique"

Le 19 juin, Interaction et Morija ont présenté un projet pilote de « Most Sig...

Eau propre et assainissement
1 juillet 2024