Hygiene training

Continent / Pays

Asie
Cambodge

Organisation

PLV Suisse

Partenaires

CHEPAD Cambodia

Durée du projet

2023-2024

Domaines

Santé, WASH (eau, assainissement et hygiène)

Budget

 CHF 183’492.-

Agenda 2030

faim-zero
bonne-sante-bien-etre
eau-propre-et-assainissement

Autres projets :

Jpeg
FH Suisse

Stabilisation des familles des victimes de viols et violences sexuelles dans l’aire de santé de Katogota en Territoire d’Uvira par les activités de sécurité alimentaire et moyens de subsistance

Image1-3-scaled-e1667915963673
Service de Mission et d'entraide (SME)

Un personnel de santé qualifié pour soigner les plus démunis du district de Chattogram (Phase II)

title-pic_Battage-scaled-e1667915879201
Mission Evangélique au Tchad

PROSARG : Sécurité Alimentaire et Résilience au Guéra

Agroforestry Bolivia_WV
World Vision Suisse

Agroforesterie et création de moyens de subsistance durables

Reviewed - HB
MAF Suisse

Faciliter le transport aérien pour les opérations humanitaires

Accès à l’eau potable, Assainissement & hygiène

Au Cambodge, de nombreuses personnes souffrent de maladies dues à l'eau insalubre et au manque d'hygiène. Ils ne connaissent pas les risques encourus et ne disposent pas des infrastructures nécessaires. 80% de la population n'a pas accès à l'eau potable ni à des toilettes.

Pour remédier à ces problèmes, une approche Eau-Assainissement-Hygiène sera mise en œuvre dans la province de Oddar Meanchey (OM), près de la frontière thaïlandaise. L’'infrastructure sanitaire de quatre prisons sera améliorée en collaboration avec le gouvernement cambodgien et des solutions durables seront mises en place pour l'accès à l'eau potable. Pour ce faire, deux toilettes collectives et trois stations de lavage des mains seront construites et un puits sera foré. Environ mille détenus pourront en bénéficier. Par ailleurs 200 toilettes seront construites dans douze villages, en incluant les habitants de façon participative. En outre, le forage de 40 puits et la mise en place des installations de traitement de l'eau nécessaires permettront à 900 habitants d'avoir accès à l'eau potable.

En plus de la mise en place d'installations sanitaires, les habitants seront sensibilisés aux risques liés au manque d'hygiène et à l'eau potable sale. Il s'agit notamment de former à l'entretien correct des toilettes et à l'élimination des déchets. Certaines de ces formations sont dispensées dans des prisons.

Enfin, un projet pilote agricole sera lancé dans le cadre du projet pour lier bonne nutrition et accès à l’eau. Ce projet sera mené dans un premier temps avec six familles dans les domaines de la culture de fruits et légumes, de l'aviculture, de la pisciculture et de l'élevage de grenouilles, puis sera étendu en fonction des besoins identifiés.

 

 

Inscrivez-vous pour recevoir notre lettre de nouvelles